Guide de mise en œuvre

Guide de mise en œuvre 2017-12-05T15:47:25+00:00

LE PETIT GUIDE DE MISE EN OEUVRE DU

TECHNITHERM®

Télécharger le guide

LES 9 ÉTAPES DU TECHNITHERM®

1
2
3
4
5
6
7
8
9

ÉTAPE 1 : SENS DE POSE DES BLOCS

Face avec les parois plus larges sur le dessus

pose des blocs

Face avec les parois plus étroites sur le dessous

pose des blocs

> Les blocs sont palettisés dans le sens de pose

ÉTAPE 2 : ARASE

La mise en oeuvre de l’arase doit être parfaitement de niveau et conforme au DTU 20.1

ÉTAPE 3 : PRÉPARATION DU MORTIER-COLLE

Mélanger avec un malaxeur(8 L/sac de 25 kg)

Si le mélange durcit, re-malaxer à la truelle sans ajouter d’eau

Mise en place du mortier-colle dans le rouleau sans truelle

La colle doit être suffisamment épaisse pour ne pas couler

mortier colle
mortier colle

ÉTAPE 4 : APPLICATION DU MORTIER-COLLE

Appliquer sur une surface propre et dépoussiérée

Ne pas poser le rouleau au sol ou sur une surface sale

Respecter le guide afin de ne pas écraser le joint

Tirer le rouleau en position inclinée

Respecter une épaisseur de 10 mm

En cas de pose et dépose : encoller à nouveau

ÉTAPE 5 : ENCOLLAGE DES JOINTS

Encollage vertical sur les emboîtements en zone sismique 3

Encollage vertical sur les faces lisses (toutes zones)

ÉTAPE 6 : POSE DES BLOCS

Utiliser un maillet en caoutchouc ou une massette avec chevron pour éviter les fissurations ou éclatements

Bien vider le rouleau avant un nouveau remplissage

Suppression des bavures de colle à l’aide d’une truelle après léger durcissement

Croisement

Selon DTU 20.1 :

Croisement des modules : au minimum  de la longueur du module

Croisement des blocs standards : au minimum de  la longueur du bloc

Plombage

Alignement des blocs : toujours sur les parties hautes (dépouille des blocs)

ÉTAPE 7 : REMPLISSAGE DES ESPACES VIDES

Nécessité d’adapter le rebouchage et les coupes à la taille des espaces à combler :

– De 1 à 3 mm : encollage au mortier-colle

– De 3 mm à 5 cm : rebouchage au mortier

ÉTAPE 8 : RÉALISATION DES ENDUITS

Les enduits extérieurs sont réalisés avec un « mortier de chaux- ciment » ou un enduit monocouche prêt à l’emploi classé OC2 ou OC1.

Les enduits PAREXLANKO conseillés sont :

  • MONOREX GM
  • MONOREX GF
  • MONOBLANCO
  • PAREXAL

Précautions d’emploi

  • Conditions d’application entre 5°C et 35°C
  • Ne pas appliquer sur supports gelés et en cas de risque de gel
  • Les teintes soutenues sont déconseillées, le coefficient d’absorption du rayonnement solaire de l’enduit fini sera limité à 0,7 (DTU 26.1 – § 6.3 “Colorants”).
  • La finition talochée est réservée aux petites surfaces (bandeaux, encadrements…).
  • Les enduits mentionnés peuvent être appliqués jusqu’au sol fini mais non en surface enterrée.

Traitement des points singuliers

À la jonction de matériaux de nature différente et au droit des planchers, il convient de mettre en place une armature de fibre de verre type TV10 par marouflage dans la première passe d’enduit.
Cette armature ne doit pas être disposée directement sur le support mais serrée dans l’enduit.

Traitement des points singuliers

Renforts d’armature au niveau du plancher

Marouflage de l’armature

Renforts d’angles aux ouvertures (40 x 30 cm)

Dans les angles de chacune des ouvertures : maroufler un renfort d’angle TV10 ou “mouchoir”, placé à 45° et de dimensions 40 x 30 cm. 

Mise en oeuvre de l’enduit

Préparation du support : 

  • Les supports seront sains, cohésifs, propres et dépoussiérés, débarrassés de toutes parties friables et de tous produits pouvant nuire à l’adhérence.
  • L’humidification des supports est nécessaire préalablement à l’enduction. Le mouillage se fait au jet et si nécessaire renouvelé à l’avancement. Travailler sur un support non ruisselant.
  • Il est également possible de mettre en place un régulateur de porosité confectionné à l’aide de FIXOPIERRE dilué : 1 volume de FIXOPIERRE pour 4 volumes d’eau. Cette émulsion est appliquée à la brosse ou au rouleau, 1 heure avant la réalisation de la première passe de l’enduit.

Réalisation de l’enduit

Finition grattée

  • Appliquer une 1ère passe sur 8 mm d’épaisseur dressée à la règle crantée et laissée brute de règle.
  • Dès raffermissement, ou le lendemain, réaliser la 2ème passe sur 8 mm d’épaisseur. Cette passe sera dressée et lissée.
  • Attendre le durcissement de l’enduit et le gratter de manière uniforme à l’aide d’un grattoir à denture fine.

Finition rustique, rustique crase

  • Appliquer une 1ère passe sur 10 mm d’paisseur en tout point, dresse à la rgle et lisse.
  • Ds raffermissement, ou le lendemain, raliser le grain dcoratif en paisseur rgulire de 3 à 6 mm.
  • L’aspect crasé est obtenu par le passage d’une taloche plastique ou inox au fur et à mesure du raffermissement du grain dcoratif.

Finition talochée

  • Cet aspect est rservé aux petites surfaces uniquement (bandeaux/encadrements)
  • Appliquer une premire passe d’enduit sur 8 mm d’paisseur dresse à la rgle crante et laisse brute de rgle.
  • Ds raffermissement, ou le lendemain, ralisation de la 2ème passe sur 8 mm d’paisseur maxi, dresse et lisse.
  • Le talochage se ralise à l’aide d’une taloche plastique ou ponge ds que le raffermissement le permet.

Informations

  • L’paisseur minimale d’application de l’enduit est de 10 mm en tout point de la maonnerie de manire à assurer l’impermabilisation des supports.
  • L’paisseur maximale est de 25 mm y compris les modnatures en sur épaisseur.
  • Dans le cas de la finition gratte, aprs durcissement, il est conseillé de nettoyer par soufflage afin d’liminer les rsidus de grattage.
  • Selon les conditions atmosphriques et particulirement par temps chaud, il est recommandé de procder à une humidification sous forme de brouillard.

ÉTAPE 9 : RÉFÉRENCES

Ce guide de mise en oeuvre est basé sur la norme AFNOR :

NF DTU : 20.1 : Ouvrages en maçonnerie de petits éléments

NF DTU : 26.1 : Travaux d’enduits de mortiers

Les informations données dans ce document ne remplacent pas les textes officiels.

Les produits en béton 

  • Les référentiels de la marque  définissent pour chaque famille de produits des exigences relatives à leur aptitude à l’emploi et à leur durabilité : résistance mécanique, résistance à l’abrasion, tenue aux chocs, performance thermique, résistance au séisme, durabilité face aux environnements divers…
  • La marque  apporte la preuve, par un contrôle tierce partie indépendant, que les exigences de qualité, de durabilité, d’aptitude à l’emploi décrites dans les règles de mise en oeuvre sont respectées.